Contrib. 1d : Anticipations
rationnelles mimétiques

Les marchés marquent une certaine "réflexivité". Ils s'inspirent souvent de leur
propre comportement plutôt que des réalités (fondamentaux).

Ce comportement d'imitation a un côté rationnel et peut permettre de gagner.

Sauf bien sûr si, par usure ou suite à un évènement brutal, il finit par être remis
en cause.

Alexandre Delaigue a pris sur le vif un exemple en observant un jeu télévisé

Communication d'Alexandre Delaigue, 29.06. 2000,

l'un des animateurs du site http://www.multimania.com/econoclaste/

La coupe d'Europe de football été une nouvelle occasion de vérifier la
différence entre comportement mimétique et comportement fondamentaliste.

On l'a vu sur France2, avec le "jeu du podium".

En voici le principe : pendant chaque match, les téléspectateurs téléphonent
et indiquent les 3 joueurs leur semblant être les meilleurs de la partie.

Ce jeu est assorti de lots : le spectateur dont le classement est le plus proche
du classement final gagne un téléviseur.

Le problème est donc le suivant :

- Faut-il sélectionner les joueurs dont on juge soi-même qu'ils sont
   les meilleurs ou essayer de prévoir ceux que les autres spectateurs

   vont juger comme les meilleurs?


Les initiés auront reconnu le célèbre concours de beauté keynésien.

L'intérêt du jeu aura été de montrer qu'en la matière, le comportement
fondamentaliste
(choisir les meilleurs joueurs en fonction de critères
objectifs) est clairement contre-optimal.

L'exemple typique aura été le troisième match joué par le Portugal (contre
l'Allemagne, victoire 3-0).

Une fois le podium affiché, surprise ! Il comprend deux joueurs (Figo et
un autre) qui n'ont pas quitté le banc de touche du match!

Comment expliquer cela?


Simplement par le fait que plutôt que de chercher à déterminer les bons joueurs
du match, les spectateurs ont préféré anticiper sur l'opinion générale.

Et pour cela, ils ont choisi les joueurs les plus connus. Tant pis s'ils ne jouaient pas.

Et ils ont eu raison : le spectateur crétin qui a fait jouer des joueurs absents a gagné
une télé!

Alors que celui qui a patiemment décortiqué le jeu a dépensé 3,23F d'appel en pure
perte...

Le côté fascinant du jeu, c'est qu'il montre le caractère totalement aléatoire des
classements qui en découlent.

separ

Dernière mise à jour de cette page : 02/08/15 .
Retour à page [
Contributions]
Disclaimer /Avertissement légal

  [menu] [défin. img] [val. éco.] [fact. d'img] [fiche éval.] [évalueur] [val.img] [types img] [évol. img] [nouv.eco] [gest. bourse] [simul] [groupe] [fin. comp.] [important] [liens] [traité] [contrib.]