Contributions : 3 Signaux faibles

D'abord une définition.
    En économie et dans les autres sciences sociales,
les signaux faibles sont

* des évènements petits, souterrains, non repérés, négligés, difficile à
   distinguer du "bruit" de fond de l'actualité,

* mais qui peuvent annoncer de grands changements économiques
   et financiers.

  3a. La chaîne de valeur Internet

(04.03.2000) par Helge Loekke 

(Webmaster de l'ex site "World Cycle Analyst")

Les conditions de la fusion AOL/ Times Warner m'ont laissé pantois. Sachant qu'Internet
n'est jamais qu'un tuyau.

Le fait que le premier puisse absorber le second me fait penser qu'il se passe quelque chose
d'étrange.

Contraire à l'idée que le critère de valeur du futur devrait rester le fait d'être quelqu'un
d'attirant, ou d'avoir quelque chose que quelqu'un veut désespérément.

Par contre il y aura autant de canaux de transmission que le cerveau a de cellules nerveuses.

 

Time Warner aurait dû attendre, de même que Disney ou tout autre qui détient quelque
chose qui parle au coeur des gens.

Bien sûr, peut être que là quelque chose échappe à mon entendement, mais quand viendra
la dernière ligne droite de la course, la réponse sera évidente.

Tout le monde se rue pour imprimer de la monnaie de Monopoly,

et des gens apparemment sensés ne semblent pas en être perturbés.

  Commentaire de Peter Greenfinch (mis à jour dec. 2002)

Oui, cette survalorisation (à l'époque) de nombreux portails et intermédiaires en ligne faisait
que l'apport de l'auteur du message valait / vaut moins cher que l'apport de l'exploitant du
tuyau d'accès.

Cette étrangeté semblait certes conforter la théorie de certains sociologues, pour qui le media /
l'outil  serait devenu

plus important que le message / l'information . Le contenant et le moyen de transmission
joueraient désormais un plus grand rôle social et économique que le contenu. Mais peut-être pas
définitivement, d'où mon commentaire à l'époque:

Dans cette "chaîne de valeur Internet" n'y aura-t-il pas, plus tard, des retours de flamme et
changements de positions?

Peut être que c'est ce que AOL craignait. Alors oui, Time Warner aurait peut-être mieux fait
d'attendre.

Un intéressant signal "faible" (au sens d'inaperçu) peut l'étayer : Bill Gates et Marc Getty semblent
investir davantage dans les contenus, tel que des photothèques propriétaires bien garnies, que
dans des tuyaux d'accès.

Pensent-ils qu'un jour les messages vaudront plus que les media, vu que Sony gagne sa
vie, non sur les Playstations mais sur les CD pour Playstations?

Pensent-ils que le point de contrôle et centre de profit de la chaîne de valeur se déplacera
du medium vers le message ?

Que les medias devront payer et se battre pour accéder à certains contenus propriétaires
de haute valeur ?

separ

Dernière mise à jour de cette page : 01/05/13.
Retour à page
[Contributions
]
Disclaimer / Avertissement légal

  [menu] [défin. img] [val. éco.] [fact. d'img] [fiche éval.] [évalueur] [val.img] [types img] [évol. img] [nouv.eco] [gest. bourse] [simul] [groupe] [fin. comp.] [important] [liens] [contrib.]