Image boursière

Le chaînon manquant entre valeur et prix

Le coefficient d'image boursière mesure le rapport entre la valeur
économique de l'action et son prix de marché (cours de bourse).

Son niveau traduit l'attitude et le comportement des investisseurs.
Ce paramètre aide ainsi à l'évaluation des actions

 sous  pont
Une passerelle arithmétique entre
économie et bourse,

ou plus précisément
entre
* les fondamentaux de l'action
* et c
e que les acteurs de la bourse perçoivent.

Ce que ce coefficient mesure

Si les actions ont une âme, peut-on la peser ?
=> C'est ce que semblent faire les investisseurs,
      alors autant savoir comment !


Les cours des actions en bourse, ce n'est pas un secret, ne reflètent pas
toujours l'état exact de l'économie et des entreprises.

Comme dans la plupart des activités, modes de fonctionnement et résultats
de tout groupe ou collectivité, le "facteur humain" tient une grande place.

Son degré pour le moins fluct
uant de rationalité déjoue bien des calculs
censés être "objectifs".
Déjà à ce niveau de la simple arithmétique, on ne peut pas être
totalement objectif en estimant les
revenus futurs d'une action,
la base même des calculs d'
actualisation propres aux évaluations
financières.


Pour mieux cerner (et si possible mettre à profit) le phénomène, l'image
boursière est un paramètre qui vise à
measure mesurer l'influence
des facteurs psycho-sociologiques sur le cours des actions.
Ce coefficient indique la cote love d'amour ou d'aversion
de la bourse envers l'action.
Les boursiers ont leurs petits coeurs, vous savez !
Cet outil est une application particulière de la finance comportementale
(ou plutôt une anticipation de cette discipline, étant antérieure à elle)
Il sert notamment dans l'évaluation des actions.

Comme l'indique l'article sur l'
évaluation financière, l'image boursière
est un coefficient qui relie la valeur fondamentale (*) d'une action
d'une société à sa valeur de marché (le cours de bourse).


(*) appelée aussi valeur économique estimée ou valeur intrinsèque
      ou valeur théorique.

  Cours =
   Valeur économique estimée
x Coefficient d'image boursière

Que j'avais baptisé à l'origine "coefficient pasychosciologique de marché"

Donc d'abord passer par une estimation économique

Comment déterminer la valeur économique estimée? 
Cet exercice demande du travail, eh oui, il faut s'y plonger même s'il fait
beau
au dehors.
Il comporte trois phases:
de l'entreprise et aussi des telescope évolutions de l'économie
en général,
(de l'action), si possible à partir d'un éventail éventail de
scénarios.
Il applique à ces entrées / sorties prévues des taux d'intérêts
théoriques.
A l'issue du calcul on obtient une valeur économique actuelle.
Mais ce calcul peut être simplifié en utilisant un "PER primaire".

Reste à appliquer une fourchette de coefficients d'image boursière à cette
valeur économique.
Voilà, nous y arrivons, passez devant, vous êtes l'invité.

La fourchette des coefficients d'image

Il est rare, quoique nous disent les tenants de "l'efficience de marché", que
e cours de bourse soit égal à la "valeur fondamentale" (valeur économique
estimée de la façon la plus objective possible, comme indiqué plus haut),
autrement dit que le coefficient d'image soit égal à 1.


Par exemple,
si avec les éléments d'appréciation qu'on vient d'indiquer,
 
=> on estime la valeur économique d'une action à 45 Euros
=> et que son cours de bourse est de 58 Euros,
=> son coefficient d'image est alors de 58/49 = 1,29.

Dans cet exemple les investisseurs auraient un petit béguin pour cette
action.


En pratique la valeur du coefficient se situe habituellement entre 0,3 et 3,
selon les perceptions
que les investisseurs partagent collectivement, à
tel ou tel moment, vis à vis de l'action, du marché et de l'économie.

Ce coefficient boursier "comportemental":
  • Diffère d'une action à l'autre,
selon les feeling  averserepeal attitudes des investisseurs envers
chacune.
  • Varie plancalend dans le temps,
entre périodes baissières et haussières du marché.

Images boursières, profils 
et catégories d'actions

Chaque action a son propre profil psychologique,
Celui-ci se traduit par une fourchette de coefficients d'image propre
à cette action, et qui indique
 L'image minimum par exemple 0,75
 L'image structurelle
par exemple 1,2
 L'image maximum
par exemple 1,7
  • Cette fourchette est selon les cas :

    • Plus large que la fourchette moyenne de l'ensemble de la bourse,
pour les actions volatiles
(autrement dit dont les cours bougent beaucoup) et/ou dont
l'avenir (très prometteur ou désastreux)
est difficile à
déterminer.
    • Plus étroite pour celles considérées très sûres
mais sur lesquelles il ne se passe pas grand chose.
  • Sa valeur pivot (= image structurelle) est:
    • Plus élevée pour les actions jouissant d'une attitude favorable,
    • Plus basse pour celles pour qui les investisseurs ont une aversion.
Pour faciliter le repérage, des groupages peuvent être faits selon des types
d'actions.

Ces catégories sont décrites, non pas dans un séminaire de profilers du FBI,

mais dans la page
profils d'actions de ce site.
Elles aident à estimer la fourchette d'image d'une action particulière.

Ce que cette notion nous apporte

Au total, le coefficient d'image boursière est un outil d'aide aux analystes et
investisseurs, notamment pour estimer
la fourchette potentielle de
valeur d'une action


(voir un exemple dans l'article
Analyse financière : 3. Tableaux de synthèse).
Vous pouvez aussi utiliser notre évaluateur d'action

Retour à collection : articles de finance migrés depuis Knol

visits (sample / échantillon)

Visites de cette page avant migration depuis Knol : 4.1 k



M.a.j. / updated : 19 août 2015
All my ex-knols / Tous mes ex knols 
Disclaimer / Avertissement légal

This site tracked by OneStat.com. Get your own free site tracker.